#Portrait... Le temps qui passe...merci à Emma Valleran

 


#art...La reconnaissance ne peut pas être réduite à une obsession de l'ego. La reconnaissance est la confirmation qu'on apporte, en tant qu'artiste, quelque chose aux gens, qu'on est utile. Parce que je souhaite l'art utile, essentiel- j'ai coupé quelques relations sans regret cette année avec des personnes qui pensaient que l'art n'est pas essentiel, à ce moment-là, alors nous n'avions plus rien à nous dire. Je traduis avec mes mots les vies des autres, les joies, les peines. Quand la rencontre avec le public a lieu, alors je me dis : ce n'était pas vain.

Aussi, j'ai été ému quand j'ai reçu ce portrait par Emma Valleran. Je m'y suis reconnu avec mes failles, mes déterminations, j'ai même reconnu des gens de ma famille à travers le regard. C'est un privilège d'être dessiné par des artistes .Il s'agit de la troisième fois. Comme c'est un privilège d'être cité dans des ouvrages variés, comme j'en ai la surprise chaque année. C'est un privilège que vos présences, même lointaines. C'est une aide à vivre morale forte, puissante. De quoi est fait demain ? Nous l'ignorons. Mais ce portrait, les mots que je reçois, les coups de fils sont une aide pour le présent, dans cette année folle, pleine de rebondissements, une année où aussi - et je ne suis pas le seul évidemment-, des proches, des amis de toujours ont disparu. Vous pouvez découvrir les oeuvres aux crayons de couleur de Emma Valleran sur instagram, allez-y, c'est de toute beauté...
Jann Halexander

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rendez-vous le 23 mars au Théâtre Michel #retrouvailles