Articles

Affichage des articles du février, 2019

Les petites mesquineries

Image

Prochaines dates de concert etc...

Image
#concert Après chaque concert, on me demande souvent à quand le prochain et j'en suis touché. Dans le cas de Paris, voici d'ores et déjà deux rendez-vous confirmés. Le 6 avril je ferai de nouveau l'ouverture du show de ma collègue, la chanteuse Tita Nzebi, au Café de la Danse (parmi vous, certains m'y avaient vu le 21 janvier 2017, parmi les têtes d'affiches). Je précise que je ne chanterai pas le 6 - je n'en dis pas plus. Puis le 16 mai, un nouveau spectacle avec la chanteuse Veronika Bulycheva au Nez Rouge. Je chanterai...mais chut...Je n'en dis pas plus...
J.H


Duo avec Claudio Zaretti le 15 février le temps d'une chanson...

Image
#surprise Ce n'était pas prévu mais j'accompagnerai le solaire Claudio Zaretti le temps d'un duo à l'Atelier du Verbe le 15 février et j'en suis honoré. Un chanteur que j'apprécie beaucoup. Comment en parler ? Je raconterai une anecdote : avec des proches l'an dernier, nous roulions dans la Drôme, il faisait beau, c'était l'été, dans des routes de montagne. Et nous écoutions Claudio Zaretti dans le lecteur mp3 de la bagnole, ses chansons faisaient sens avec une évidence...et c'était beau, et c'était bien...

J.H


(j'aurai le plaisir de rejoindre d'ailleurs Bertrand Ferrier et Pascale Locquin parmi les invités)


Souvenir d'une rencontre avec l'écrivaine Anne-Cécile Makosso-Akendengué

Image
#souvenir ce vendredi 1er février. Ma mère venue de province est interviewée par le génial Bertrand Ferrier au sujet de son nouveau roman, 'Louisette s'invite à notre table'(avec en toile de fond le Gabon), paru chez L'Harmattan. Il pleut dehors. Il y a un peu de monde. Une véritable écoute (qui sera suivi d'échanges avec le public et de plusieurs dédicaces dans une atmosphère très conviviale). Et je réalise plus que jamais ce qu'elle m'a transmis. Lorsqu'elle explique qu'elle peut accepter l'idée que son nouveau roman soit confidentiel, l'essentiel pour elle étant d'avoir fait sa part dans la société, c'est à dire écrire, je la comprends. Loin de moi l'envie d'être un chanteur confidentiel, peut-être le suis-je encore trop aux yeux de certains (et pas assez pour d'autres puristes) et ni pour elle ni pour moi, la confidentialité n'est un étendard. Mais si elle est le prix à payer pour être libéré des contraintes média…