samedi 7 novembre 2015

Merci...



Vivre l'instant présent, Demain peut attendre...

Il est sans doute vaniteux de croire que nos chansons sont indispensables. Il est probablement illusoire de penser qu'on puisse apporter quelque chose dans la vie des gens avec nos mots et nos notes. Mais c'est la vie étrange, la vie brouillon, la vie incertaine que j'ai choisie, comme d'autres choisissent d'être pilotes, agriculteurs, chercheurs etc. C'est une prise de risque continue. Usante. Et pourtant, quand les rendez-vous avec le public sont réussis, on se dit qu'on ne s'est pas trompé de vie. On ose y croire. J'étais très ému pour la première parisienne de ce nouveau spectacle. Merci à vous, merci de vous, vous c'est moi, moi c'est vous.


Un mulâtre, un vampire, ou tout simplement ...Jann.
Enregistrer un commentaire