jeudi 5 novembre 2009

Sortie officielle : Disque Jann Halexander Public je vous aime 2003-2009 - Edition franco-allemande


Disque Jann Halexander Public je vous aime 2003-2009


Lorsqu'on parle de la Chanson Française, on évoque rarement le chanteur Jann Halexander, qui se constitue cependant un public fidèle depuis quelques années. Les comparaisons avec Jacques Brel, Jean Guidoni, Barbara, Juliette, William Sheller ou encore Anne Sylvestre ont fait leur temps. Jann Halexander est...Jann Halexander. Vaguement noir, vaguement blanc, après tout quelle importance, il était l'un et l'autre tout le temps...

L'artiste nous prouve son talent avec le disque Public je vous aime, destiné aux publics francophone et au public allemand. Un disque sobre de 22 chansons dont les incontournables A Table, Déclaration d'amour à un Vampire, L'Enfer doré. L'artiste sur scène, au piano, de sa voix grave, évoque pêle-mêle métissage, famille, passion amoureuse, capitalisme...Un répertoire marginal tantôt mélancolique tantôt "humour noir". De la chanson française intemporelle.

Disque en vente en concert
sur Ebay - priceminister- www.apoplexia2008.blogspot.com
Prix : 10 euros.
Il est possible de régler également par chèque à l'ordre de Lalouline Editions ou d'envoyer un paiement via paypal à l'adresse halexander@voila.fr
Jeff Bonnenfant, attaché de presse - Trilogie Halexander LOI 1901-49000 ANGERS
http://www.myspace.com/lechanteurjannhalexander
apoplexia2008.blogspot.com


La presse en parle

« Un répertoire d’où peut surgir la passion » - (Chorus)

« Jann Halexander pirate de la chanson française » (Ouest France)

« A mi-chemin entre le cabaret des années 30 et la chanson française/âge d’or des années 60 » (Kostar)

« Un univers où souffle le chaud et le froid » (Triangle Fm)


A TABLE


[Refrain]

Il va falloir se dire tout ça

À Table, à table

On va bouffer la vérité

À Table, à table

Les dîners en famille, c'est beau comme un dimanche,

Si ce n'est que personne n'apprécie les dimanches

Affronter des regards, les on dit, les reproches,

Le grand-père qui nous dit « y' a quelque chose qui cloche »

Je cherche, et trouve l'anguille sous roche,

De la raison, moi je décroche

Je n'en peux plus de la famille

Je sens que tout ça part en vrille

[Refrain]

Le saumon est dégueu, le vin est bouchonné,

La télé est éteinte au lieu d'être allumée,

Moi qui rêvais de drames, ceux des autres, pas les miens,

C'est foutu pour ce soir, j'en ai la gueule de chien,

Les yeux perdus dans mon assiette,

Et mon bonheur n'est qu'amas de miettes

Un crumble froid, je voudrais être sourd,

Pour me sauver, je songe à l'amour

[Refrain]

Les couverts étaient en croix quand on est arrivé

J'en déduis que grand-mère ne doit pas nous aimer,

À sa place, je comprends, elle est à la retraite

« Dégagez les enfants, mon devoir de mère s'arrête ! »

Grand-mère, Grand-mère, ne désespère pas !

On est deux à haïr ces repas,

On n'en peut plus de la famille,

On voit que tout ça part en vrille

[Refrain] x2

(texte et musique : Jann Halexander - 2006)
Enregistrer un commentaire